nom du notaire: Louis Cazes
periode de pratique: 1780-1798

description: Il naît autour de 1727 à Saint-Paul, Cahors, Guyenne, France. Il épouse Marie Geneviève Leclerc fille de Marie-Catherine Soucy et Joachim Leclerc dit Francoeur le 21 février 1762 à La Pocatière, Québec, Canada. Il est nommé notaire pour le Cap-Saint-Ignace jusqu'à Kamouraska le 8 janvier 1780. Il est reconduit notaire pour Cap-Saint-Ignace, L'Islet, Saint-Jean, Saint-Roch, Sainte-Anne, Rivière-Ouelle, Kamouraska et les paroisses du bas Saint-Laurent le premier août 1781. Il décède le 5 décembre 1798 à La Pocatière. Il est inhumé le 7 décembre 1798 à La Pocatière.




nom du notaire: Pierre Duquet Dit Lachesnaie
periode de pratique: 1663 - 1687

description: En octobre 1663, le notaire Audouart de Saint-Ger­main, qui voulait s’en retourner en France, vendait ses mi­nutes et son greffe à Pierre Duquet, sieur de la Chenaye. Le 10 octobre 1663, le Conseil Souverain accordait des lettres de provision de notaire royal “en la ville de Qué­bec et ressort d’icelle”, à Pierre Duquet . Il fut installé dans sa charge le 31 octobre 1663. Duquet cumula plusieurs charges qui l’empêchèrent de donner toute l’attention voulue à sa profession. Il fut substitut du procureur général en la Prévôté de Québec, juge civil et criminel du comté de Saint-Laurent, etc., etc. Il décéda à Québec le 13 octobre 1687.




nom du notaire: Bénigne Basset dit Deslauriers
periode de pratique: 1657 - 1699

description: Bénigne Basset, parisien de naissance, fils d’un maî­tre joueur de luth des pages de la Chambre du roi, exerça à Montréal comme greffier, tabellion, notaire royale de 1657 à 1677, puis de 1678 à 1699. En 1677, Migeon de Brans- sat l’interdit, mais il réussit à se faire réinstaller dès l’an­née suivante.Basset décéda à Montréal le 5 août 1699.




nom du notaire: Louis Desparois
periode de pratique: 1840 - 1868

description: Peu d'information sur ce notaire, fils d'un menuisier François Desparois. Il se marie avec Marguerite, fille du seigneur de Saint-Jean-Port-Joli, Antoine-Thomas Aubert de Gaspé et semble avoir été co-propriétaire avec les héritiers de la famille Aubert de Gaspé de cette seigneurie et aussi celle de Lapocatière si on se fit au papier parlementaire de 1854-55 concernant une pétition concernant ces deux seigneuries.




Prec1Suiv