TERRE NO 58 DE SAINTE-FAMILLE SELON LÉON ROY

 

Description et historique

 

2 arpents de front

 

1) 11 février 1663 (Greffe Audouart)
Concession de Charles de Lauzon dit Charny à Pierre Merlin, 3 arpents (?)
2) 15 mars 1664 (Greffe Vachon -acte non-retracé référé par la greffe Auber, 5 avril 1666)
Reconcession de Charles de Lauzon dit Charny à Sébastien Douaizon dit Lacroix, tailleur, 2 arpents.
3) 1666 (Recensement)
Présent dans la liste "Des noms des personnes qui ne sont pas mariées ou mariées en France, habitants de l'île d'Orléans (...) Sébastien Doisson dit Lacroix, 40, tailleur d'habits"
4) 5 avril 1666 (Greffe Auber)
Cession au moyen d'un échange, de Sébastien Douaizon dit Lacroix à François Chossée, 2 arpents.
5) 1667 (Recensement)
"François Chaussé, 35; 5 arpents en valeur."
6) 26 mars 1668 (Greffe Auber)
Vente de François Chaussée à Pierre Martin, serviteur domestique de Simon Guyon, 2 arpents, avec bâtisses, vendues précédemment.
7) 13 février 1681 (Greffe Vachon)
Cession au moyen d'un échange, de Pierre Martin à Abel Benoist, 2 arpents
8) 4 décembre 1687
À la mort d'Abel Benoist, cette terre passe à Pierre Benoist, son fils , 2 arpents.
9) 1689 (Carte de Villeneuve)
Mention sous le numéro 15 "habel benoist"
10) 7 juillet 1706 (Greffe Jacob)
Vente de Pierre Benoist, pour 600 livres à Henri Picoron et Marguerite Martin, son épouse, 2 arpents, avec maison de pièces sur pièces, hangar et étable.
11) 1709 (Carte de Catalogne)
Mention sous "Costeau, D"
12) 28 octobre 1709 (Greffe Chambalon)
Vente d'Henri Picoron, taillandier et Marguerite Martin, sa femme (veuve Jollet) à Joseph Goslin et Marie Cartier, son épouse, 2 arpents, avec maison et hangar moyennant 750 livres.
13) 29 janvier 1714 (Greffe Chambalon)
Vente de Joseph Gaulin, pour 1000 livres à Joseph Charlan, habitant de Lauvergne, paroisse de Charlesbourg, 2 arpents, avec maison, grange, hangar et étable.
14) 5 janvier 1724 (Greffe Dubreuil)
Vente de Joseph Charland à Alexis Charland, son cousin pour 1100 livres, 2 arpents, sans bâtisses, excepté une vieille grange qui tombe en ruine, à la réserve de la moitié des pommes du jardin pour la présente année.
15) 25 août 1725 (Aveu et Dénombrement)
"Qu'audessus est Jean Faneras qui possède deux arpens de terre de front sur ladite profondeur chargés de quarante sols tournois deux chapons de rente et deux sols de Cens aussy tournois lequel a maison, grange étable, quarante arpens de terre labourable et trois arpens de prairie"

Géolocalisation Google Earth
Prix :2.36$