TERRE NO 26 DE SAINTE-FAMILLE SELON LÉON ROY

 

Description et historique

 

5 arpents originalement, mais 1 arpent de la partie Est fut rattachée à la terre numéro 25 en 1658. Cettre fut dès lors de 4 arpents de front.

 

1 ) 2 avril 1656 (greffe François Badeau)
Concession de Charles de Lauzon dit Charny à Claude Guyon; 5 arpents
2) 27 juin 1658(greffe Claude Auber)
Vente de Claude Guyon à Louis Houde, 4 arpents.
3) 20 juin 1662 (greffe Jean Guyon, arpenteur)
Procès-verbal d'arpentage de la terre de Louis Houde, 4 arpents
4 )4 avril 1663 (greffe Claude Auber)
Cession de Louis Houde à Louis-Marin Boucher dit Beaubuisson, 2 arpents, proche le fort St-Pierre.
5) 1666 (recensement)
Dans la liste des personnes qui ne sont pas mariés, ou mariés en France, habitants de l'ïle d'Orléans "Louis Marin dit Beau Buisson, 35" aussi "Louis Houde, 49, habitant; Marie Magdelaine Boucher, 24, sa femme; Jean, 7;Louis, 2; Germain, 14 mois; Florant Lefebvre, 24, domestique engagé"
6) 14 février 1667 (greffe Claude Auber)
Rétrocession, au moyen d'un échange, de Louis Marin Boucher dit Beaubuisson à Louis Houde, 2 arpents "bornés aux terres basses de Jean Collinet par le dit Houde et les terres hautes, d'un costé à M. Claude Guyon, et d'autre costéau dit Houde, comme ayant détaché de sa concession pour l'accomodement du Sr de Bois-buisson à cause de la reconcession faite par le dit Houde au dit Boisbuisson par contrat passé devant Auber, notaire"
7) 1667 (recensement)
"Louis Houlle, 51; Marie-Madeleine Boucher, sa femme, 25; Jean, 9; Louis, 5; Gervais, 3; Jacques, 5; Robert Tourneroche, domestique, 20; 3 bestiaux, 17 arpents en valeur"
8) 1681 (recensement)
"Louis Houde, maçon, 37; Madeleine Boucher, sa femme, 40; enfants: Louis, 19;Gervais, 17; Jacques, 14; Marie, 12; Claude, 10; Louise, 8; Louis, 6; Joseph, 3; Simon, 1; 1 fusil; 8 bêtes à cornes; 40 arpents en valeur"
9) 16 mars 1682 (greffe Paul Vachon)
Donation de Louis Houde et Ux à Jean Houde, leur fils, 1 arpent (Côté Est)
10) 9 novembre 1685 (greffe Pierre Duquet)
Cession de Louis Houde à François Lamy, curé de la Sainte-Famille, 3 arpents (Côté Ouest), pour une école.
11) 30 octobre 1686 (selon "L'instruction au Canada sous le régime français par Mgr Amédée Gosselin, p.202)
Les RR. SS. de la congrégation entrent dans la maison construite par le curé Lamy pour une école de filles, ou elles demeureront jusqu'en 1701.
12) 19 janvier 1687 (greffe Paul Vachon)
Les marguilliers de la Sainte-Famille acceptent la proposition de François Lamy, leur curé, de prendre pour presbytère la maison qu'il a bâti à ses frais pour une école de filles et de le rénumérer, au lieu de bâtir un presbytère
13) 25 septembre 1687 (greffe Pierre Duquet)
Cession de l'abbé François Lamy, curé de la Sainte-Famille, aux RR.SS. de la congrégation de Notre-Dame, 3 arpents.
14) 16 octobre 1687 (greffe Gilles Rageot)
Vente de Jean Houde et Ux aux RR.SS. de la congrégation de Notre-Dame, 1 1/2 arpent, élargissant à 1 arpent au milieu de l'île. Jeanne Houde, leur fille, sera pensionnée gratuitement au couvent de la Sainte-Famille pendant un an.
15) 1689 (carte de Villeneuve)
Mention au numéros 52,53 et 55 sous "Grange de Mr.Lamy, Curé du lieu", "Maison audit curé", "Grange audit curé"
16) 1709 (carte de Catalogne)
Mention sous "Lamy, M. curé"
17) 25 août 1725 (Aveu et dénombrement)
"Qu'audessus sont les filles de la congrégation etablies a la Sainte-Famille qui possèdent quatre arpents de terre de front sur ladite proondeur chargés de quatre livres et deux chapons vifs de rente et quatre sols de cens le tout tournois lesqulles ont maison, grange, etable, cent arpens de terre labourable, et six arpents de prairies."
18) 1, 2 et 3 juillet 1771
Procès verbal d'arpentage d'Ignace Plamondon, arpenteur, 4 arpents et trois pieds aux RR.SS. de la congrégation de Notr-Dame.

Géolocalisation Google Earth
Prix :2.36$