LE TERRIER DU SAINT-LAURENT EN 1674 - REVU ET CORRIGÉ PAR NICO LEFRANÇOIS

 

 

 

DESCRIPTION:
Projet exclusif de Patrimoine Québec d'identification sur l'application "Google Earth Pro" (logiciel gratuit), des tomes I et II de la recherche réalisée en 1998; "Le Terrier du Saint-Laurent en 1674". Cet adaptation géolocalise les terres indiquées par le recherche de Marcel Trudel.
RECHERCHISTE-DESSINATEUR:
Nico Lefrançois
RÉFÉRENCES:
"Les terres du Saint-Laurent en 1674;

 

SEIGNEURIE DE MILLE-VACHES

 

PROPRIÉTAIRE (1674)
DESCRIPTION
CONCESSION ORIGINALE
GÉOLOCALISATION
FRANÇOIS AUBERT DE LA CHESNAYE À la rivière Portneuf, terre de 3 lieux de front donnant sur le fleuve, avec une profondeur de 4 lieues
Il n'y pas de censitaire en 1674.
15 novembre 1653

TERRE DES JÉSUITES À TADOUSSAC

 

PROPRIÉTAIRE (1674)
DESCRIPTION
CONCESSION ORIGINALE
GÉOLOCALISATION
COMPAGNIE DE JÉSUS (JÉSUITES) Sur la baie de Tadoussac, Les Jésuites reçoivent une concession de 6 arpents le premier juillet 1656. Il y érigent une maison et une chapelle, qui fut plusieurs fois reconstruite depuis.En 1674, l'ancienne chapelle qui fut incendiée n,avait pas encore été reconstruite.
Aucun peuplement en 1674.
1 juillet 1656

SEIGNEURIE DE SAINT-LUSSON

 

PROPRIÉTAIRE (1674)
DESCRIPTION
CONCESSION ORIGINALE
GÉOLOCALISATION
SIMON-FRANÇOIS DAUMONT DE SAINT-LUSSON Acte de concession de Jean Talon, intendant de la Nouvelle-France, au sieur de Saint-Lusson de “ une lieue de terre de front sur 2 lieues de profondeur, à prendre sur le fleuve de St-Laurens, scavoir : une demye lieue au-deça de la petite rivière qui est entre L'Échafaud au Basque et le Saguenay, et une demye lieue au-delà, ensemble l ’isle nommée l’isle au Lièvre.”
Il n'y pas de censitaire en 1674.
3 novembre 1672

SEIGNEURIE DE LA MALBAIE

 

PROPRIÉTAIRE (1674)
DESCRIPTION
CONCESSION ORIGINALE
GÉOLOCALISATION
PHILIPPE GAULTIER DE COMPORTÉ Acte de concession de Jean Talon, intendant de la Nouvelle-France, à Philippe Gaultier, sieur de Comporté, conseiller du Roi, grand prévôt de nos seigneurs les maréchaux de France en ce pays, de six lieues de terre de front sur quatre lieues de profondeur, sur le grand fleuve Saint-Laurent, du côté du nord, joignant, d ’un côté, aux terres des fermes du Roi vulgairement appelées les fermes de Tadoussac, au nord-est et au suroist le Cap aux Oies pardevant, au sud, le fleuve Saint-Laurent, et par le derrière, au nord, la dite profondeur de quatre lieues, les terres du domaine de Sa Majesté non concédées.
Il n'y pas de censitaire en 1674.
7 novembre 1672

SEIGNEURIE DE LA CÔTE DE BEAUPRÉ

 

PROPRIÉTAIRE (1674)
DESCRIPTION
CONCESSION ORIGINALE
GÉOLOCALISATION
MONSEIGNEUR FRANÇOIS DE LAVAL Acte de concession de la Compagnie de la Nouvelle France à noble homme Antoine Cheffault, sieur de la Renardière, de l'étendue et concistance des terres ainsy qu’il ensuit, c’est à scavoir : l’estendue de terre contenu depuis les bornes du sieur Giffart en descendant le fleuve Saint-Laurent en la Nouvelle-France jusques à la rivière du Goufre sur six lieues de profondeur dans les terres. 15 janvier 1636

CENSITAIRE (1674)
DESCRIPTION
CONCESSION ORIGINALE
GÉOLOCALISATION
LÉONARD PITOUIN 3 arpents par 1 lieue 13 octobre 1672
PIERRE DUPRÉ 3 arpents par 1 lieue 13 octobre 1672
BERNARD GONTHIER 3 arpents par 1 lieue octobre 1673
PETITE FERME OU FERME D'EN-BAS Surface trinagulaire de 3/4 de lieue bornée par le cap Tourmente au nord-est et par la terre de Claude Bouchard au sud-ouest; ferme établie en 1667, mise à bail le 12 juillet 1667 pour Romain Trépagny, puis le 8 février 1673 pour Pierre Gasnierque remplace le 6 mai 1673 Jean Gagnon. 1667
CLAUDE BOUCHARD DIT LE PETIT CLAUDE 3 arpents par 126 arpents; sera vendu à Monseigneur François de Laval le 28 mai 1675 et intégré è la Petite-Ferme.  11 avril 1662
FERME DU MILIEU OU VIEILLE HABITATION 6 arpents par 126 arpents; sera vendu à Monseigneur François de Laval le 28 mai 1675 et intégré à la Petite-Ferme.  9 juin 1659
JULIEN FORTIN DIT BELLEFONTAINE 6 arpents par 126 arpents 4 juin 1659
GRANDE FERME OU FERME D'EN-HAUT Aproximativement 42 arpents par 42 arpents, incluant la rivière Marsolet et s'étendant jusqu'à la rivière Blondel; C'est l'ancienne ferme Saint-Charles mise en bail depuis 1646.
Le fermage reprend, semble-t-il, après une interruption dûe aux guerres Iroquoises, lorsque Monseigneur François de Laval loue à bail cette terre à Pierre Saint-Denis. Il en est le fermier jusqu'en 1672 et le bail passe à Pierre Gagnon de 1672 à 1677.
1646
JEAN POULIN 3 arpents par 126 arpents; Concédée originalement le 13 mars 1664 à Sylvain Leveau, puis le 25 mai 1665, à Étienne Béllinier qui vend par la suite cette terre, le 21 février 1667 à Jean Poulin. 13 mars 1664
MATHURIN GAGNON, FILS 3 arpents par 126 arpents; D'abord concédée le 13 mars 1664 à François Daniau, puis, le 26 juillet 1665, à Pierre Butaud.
Cette terre passe ensuite à Michel Bouchard vers 1667, qui vend cette terre le 5 juin 1667 à Jean Picard.
Jean Picard vend cette terre à son tour le 6 octobre 1668 à Jean Estourneau (Létourneau), qui lui, échange la terre le 13 janvier 1670 avec Nicolas Gamache.
Nicolas Gamache, pour sa part revend cette terre le 16 janvier 1674 à Mathurin Gagnon, père qui en fait don le 13 octobre 1674 à son fils Mathurin Gagnon.
13 mars 1664
PIERRE FRICHET DIT BRUSLOT 3 arpents par 126 arpents; Concession originale le 13 mars 1664 à Isaac Lamy et ensuite le 2 juin 1664 à Michel Auvray. Re-concession le 27 octobre 1669 à Pierre Frichet dit Bruslot. 13 mars 1664
LAURENT MAGNERON 3 arpents par 126 arpents 3 mars 1666
JACQUES DODIER 3 arpents par 126 arpents 23 mars 1664
JEAN BOUTIN DIT LAROSE Originalemen3 arpents par 126 arpents, réduit à 2 arpents de front en 1664; Terre concédée aux environ de 1663 à Michel Marquiseau; Ensuite elle passe à Jacques Brunet.
Le 13 mars 1664, Elle est finalement concédée à Jean Boutin dit Larose et à ce moment la terre est réduite à 2 arpents de front.
Environ 1663
JEAN LE PICARD 3 arpents par 126 arpents; Concédée vers 1663 à Pierre Michel qui vend cette terre le 6 septembre 1665 à François Daniau.
Ensuite elle est vendue à Jean Le Picard le 2 mars 1668
Environ 1663
RENÉ DE LAVOIE 3 arpents par 126 arpents.
7 octobre 1665
JEAN BARRETTE 2 3/4 arpents par 126 arpents.
26 mars 1661
RICHARD DUMESNIL 3 arpents par 126 arpents; Concession faite à une date inconnue à Pierre Gasnier, père. Passe à Louis Gasnier, qui lui, vend cette terre le 25 avril 1663 à Nicolas Vérieul et Richard Dumesnil qui lui, devient le seul censitaire le 3 avril 1666.
Avant le 25 avril 1663
JEANNE BITOUSET (VEUVE DE LOUIS GUIMOND) 5 arpents par 126 arpents; Concédé le 26 décembre 1650 à Claude Bouchard dit le petit Claude qui vend ensuite cette terre le 1 octobre 1657 à Jean Crevel et Louis Guimond.
Louis en devient le seul censitaire le 6 septembre 1658.Après son décès, sa femme épouse Jean Barrette le 24 novembre 1661.
26 décembre 1650
MARIE CREVET (VEUVE DE ROBERT CARON) 5 arpents par 126 arpents; Concédé le 26 décembre 1650 à Julien Fortin dit Bellefontaine; passe à Robert Caron le 27 mars 1654 qui décède en 1656.
26 décembre 1650
PIERRE LE PICARD Originalement 5 arpents par 126 arpents; Concédé le avril 1646 et un nouveau titre est émis le 20 octobre 1650.
Il en vend un arpent à Pierre Gasnier. En 1674 donc, il lui en reste 4 arpents de front.
7 avril 1646
PIERRE GASNIER 1 arpent par 126 arpents; Acheté de Pierre le Picard
7 avril 1646
MARIE MICHEL (VEUVE DE LOUIS GASNIER) 5 arpents par 126 arpents; Concession faite le 20 octobre 1650 à Louis Gasnier qui décède en 1661.
20 octobre 1650
JULIEN MERCIER Originalement 5 arpents par 126 arpents; Il en cède 1 1/2 arpent en rentes à Pierre Maufils le 28 décembre 1659
15 octobre 1659
PIERRE MAUFILS 1 1/2 arpent par 126 arpents obtenu à rentes de Julien Mercier le 28 décembre 1659
15 octobre 1659 (voir Julien Mercier)
PIERRE MAUFILS 1 arpent par 126 arpents obtenu à rentes de Robert Giguère le 28 décembre 1659
21 février 1651 (voir Robert Giguère)
TERRE NON CONCÉDÉ 2 1/2 perches par 126 arpents; Terre non concédée en 1674
 
ROBERT GIGUÈRE Originalement 5 arpents par 126 arpents concédés à Robert Giguère le 21 février 1651; Giguère en cède un arpent à rentes (voir Pierre Maufils).
En 1674, il lui en reste donc 4 arpents de front.
21 février 1651
TERRE NON CONCÉDÉ 3 perches par 126 arpents; Terre non concédée en 1674
 
ÉTIENNE DE LESSARD Originalement 10 arpents par 126 arpents qui sont concédés le 10 février 1651. Étienne de Lessard en cède 2 arpents le 8 mars 1658 à la fabrique de Sainte-Anne et il en cède deux autres arpents par rentes à Hélie Godin le 2 janvier 1659. 
Il lui en reste donc 6 arpents de front en 1674.
10 février 1651
FABRIQUE DE SAINTE-ANNE 2 arpents par 126 arpents: Obtenu par donation le 8 mars 1658 par Étienne de Lessard
Mise en bail à ferme le 12 février 1663 à Jean Poulain; Puis le 1 décembre 1666 à Urbain Jamineau dit Larose. Successivement ensuite le 21 oct 1669 à Michel Bouchard, le 14 octobre 1664 à Simon Trillaut.
C'est sur cette terre que l'on érige en 1660 la première église, de bois, les travaux se poursuivant jusqu'en 1669. Elle sera remplacée par une église de pierre à partir de 1676.
10 février 1651 (voir Étienne de Lessard)
JACQUES GODIN 2 arpents par 126 arpents: Cédé en rentes le 27 janvier 1659 par Étienne de Lessard à Hélie Godin
La terre passe à son fils Pierre Godin le 5 septembre 1673, puis, au début de 1674, au frère de Pierre, Jacques Godin.
10 février 1651 (voir Étienne de Lessard)
CLAUDE POULAIN 6 arpents par 126 arpents: Concédé avant 1648 à Julien Pétaut; passe à la fabrique Notre-Dame de Québec le 20 octobre 1648
La Fabrique vend cette terre à Claude Poulain le 1 septembre 1651 et reçoit son titre de propriété le 18 septembre.
Avant 1648
ROBERT FOUBERT DIT LACROIX 3 arpents par 126 arpents. 31 janvier 1655
GEORGES PELLETIER 3 arpents par 126 arpents. 31 janvier 1655
PIERRE BOIVIN 5 arpents par 126 arpents: Concession faite le 10 janvier 1653 à Jean Levasseur dit Lavigne. Passe à François Boivin dit Bontemps avant octobre 1653 et ensuite à Pierre Boivin le 1 septembre 1664. 10 janvier 1653
MATHURIN MOUSNIER (LEMONNIER) 4 arpents par 126 arpents. 30 janvier 1655
NOËL SIMARD DIT LOMBRETTE 3 arpents par 126 arpents; Concédé le 30 janvier 1655 à Pierre Simard dit Lombrette. La terre passe à son fils Nöel Simard dit Lombrette par contrat de mariage le 13 novembre 1661 30 janvier 1655
NOËL SIMARD DIT LOMBRETTE 3 arpents par 126 arpents; Concédé le 30 janvier 1655 à Pierre Gibouin. Acquis par Pierre et Noël Simard dit Lombrette le 16 octobre 1667 et demeure à de dernier 30 janvier 1655
ROBERT PARÉ 4 arpents par 126 arpents. 30 janvier 1655
JEAN PARÉ 4 arpents par 126 arpents; Concédé le 30 janvier 1655 à Jean Espaisse. Sur le point de repasser en France il cède la terre à son filleul, Jean Paré, fils de Robert Paré qui n'est âgée que d'un an 30 janvier 1655
FRANÇOIS SAUVIN DIT LAROSE 4 arpent par 126 arpents; Première concession le 30 janvier 1655 à Robert Anets qui cède la terre le 8 octobre 1655 à Louis Houde.
Louis Houde vend sa terre le 29 juin 1656 à Jacques Gamache dit Lamrre qui le revend le 10 janvier 1671 à François Sauvin dit Larose.
30 janvier 1655
NOÊL RACINE 2.15 arpent par 126 arpents; Première concession le 12 février 1655 à Nicolas Leblond; Passe aux mains du censitaire Noël Racine le 12 février 1665. 12 février 1655
TERRE NON CONCÉDÉE 1.4 arpent par 126 arpents; Terre non-concédée en 1674  
ÉTIENNE RACINE 12 arpents par 126 arpents; Concession d'une première partie de 6 arpents de front à Jacques Boissel environ 1641. Vendu à Jean Cauchon qui revend le 22 septembre 1643 à Jacques Delaunay.
Reconcédée avec 12 arpents de front le 27 mars 1650 à Étienne Racine
1641 (6 arpents)
27 mars 1650 (12 arpents)