FIEF ET SEIGNEURIE DE LAPRAIRIE DE LA MAGDELEINE

RÉGION DE MONTRÉAL

 

Plan de la seigneurie de Laprairie de la Magdeleine - 1861 - papier - Joseph Rielle

 

Cartes disponibles

DATE DESCRIPTION
vers 1771 Partie de la seigneurie de Laprairie de la Magdeleine, près du ruisseau du Noyer
vers 1790 Partie de la seigneurie de Laprairie de la Magdeleine, près de la rivière Montréal
4 juillet 1792 Plan de l'ancien domaine qui devient inutile (seigneurie de Laprairie)
vers 1800 Plan de la concession Saint-Claude située dans la seigneurie de Laprairie de la Magdeleine
vers 1800 Plan d'une partie de la seigneurie de Laprairie de la Magdeleine, continuation de Saint-Claude
18-(?) Plan d'une partie de la seigneurie de Laprairie de la Magdeleine, près de la rivière Saint-Jacques
23 juillet 1851 C & St-Laurent Rail Road - Saint Lambert Branch (avec noms des propriétairesde chaque lot sur lequel la ligne de chemin de fer traverse.
1 juin 1861 Plan de la seigneurie de Laprairie de la Magdeleine

Documents disponibles

DATE DESCRIPTION
1700-1750 Seigneurie de Laprairie de la Magdeleine - terrier 1700-1730 - terrier du bourg de Laprairie de la madeleine, 1705-1737; emplacement de la seigneurie dans la ville de Montréal et hors de la ville, 1750
1717-1759 Second Papier Terrier de la seigneurie de Laprairie de la Magdeleine dans lequel est marqué tout ce que chaque habitant doit et ce qu'il a payé tant des habitants de Laprairie que des tenanciers de la ville
1720-1758 Seigneurie de la Prairie-de-la-Madeleine - terrier, 1720-1738; censier 1750-1758
4 mars 1733 Aveu et dénombrement du Révérend Père Claude Dupuy (Dupuis), prêtre religieux de la Compagnie de Jésus et procureur des missions établies en la Nouvelle-France, pour le fief de la Prairie de la Madeleine concédé audits Religieux par Monseigneur de Lauzon le 1er avril 1647
vers 1784 Recensement de la population des paroisses du Cap-de-la-Madeleine, de Batiscan, de Saint-Philippe et de La Prairie de la Madeleine, seigneuries des Révérends Pères Jésuites, pour l'année 1784
1784 Registre contenant un recensement nominatif pour les paroisses situées dans les seigneuries des Jésuites en 1784. Outre le recensement de la population, des maisons et des fusils, ce registre mentionne le nombre de bestiaux et de chevaux que chaque habitant possède. Les populations recensées sont celles de la paroisse de Charlesbourg, de l'Ancienne-Lorette, du village des Sauvages (Amérindiens, Hurons), Sillery (paroisse de Sainte-Foy), Cape de la Magdeleine (Cap-de-la-Madeleine), Batiscan, La Prairie de la Madeleine (paroisses de Saint-Philippe et La Prairie ou Laprairie)
vers 1789 Registre avec index contenant l'État général des biens des Jésuites dans la province de Québec, comprennant l'aveu et dénombrement de 1781 (comprenant la seigneurie de Laprairie de la Magdeleine)
juillet 1819 Field book of survey of the common in the seigniory of Laprairie
1841
25 avril 1941 Loi abolissant les rentes seigneuriales - Seigneurie de Laprairie

 

Fondation:
1 avril 1647
Localisation géographique:
Rive sud de l'île de Montréal
Géolocalisation "Google Earth" de la salle des cartes:
Étymologie:
Ce sont les Jésuites qui occupèrent en premier le site actuel de La Prairie La Prairie de la Magdelaine et antérieurement appelé Saint-François-Xavier-des-Prés. La Seigneurie Prairie-de-la-Madeleine leur fut accordé par Jacques de La Ferté de la Compagnie des Cent-Associés en 1647 .En 1668, le site était nommé sous le nom iroquois de Kentaké qui signifie « à la prairie ». Dans le début de l'histoire montréalaise, le territoire de La Prairie fut à de nombreuses reprises visité par des Iroquois et des Anglais venus de New York, entre autres lors de l'expédition anglo-iroquoise en 1691.

 

 

Inventaire des concessions, foi et hommages et aveux et dénombrements

 

DATE ÉVÉNEMENTS & DOCUMENTS
1 avril 1647 Acte de concession de François de Lauzon, conseiller du roi en sa cour du parlement de Bordeaux, aux religieux de la Compagnie de Jésus, à prendre sur les terres concédées au dit Lauzon par Messieurs de la Compagnie de la Nouvelle-France, de “ deux lieues de terre le long de la dite rivière St-Laurent du costé du sud, à commencer depuis 1’isle de Ste-Hélène, jusques à un quart de lieue au delà d’une prairie dite de la Magdeleine, vis-à-vis des isles qui sont proches du Sault de l’isle de Montréal, espace qui contient environ deux lieues que nous leur donnons le long de la dite rivière de St-Laurent, sur quatre lieues de profondeur dans les terres tirant vers le sud, ensemble les bois, prairies, lacs, rivières, estangs et carrières qui se trouveront dans l'étendue des dites terres (Cahier d ’intendance no 2, concessions en fiefs, folio 109)
3 mai 1649 Procès-verbal de Louis d’Ailleboust, gouverneur et lieutenant-général pour le Roi en toute l ’étendue du fleuve Saint-Laurent, qui fixe les bornes et limites de la concession de la Prairie de la Madeleine, et constate la prise de possession de la dite concession par les Pères Jésuites, en présence de François de Chavigny et de Jean Bourdon.(Pièce détachée aux Archives de la province de Québec.)
1676 Ordonnance de Jacques Duebcsneau, intendant de la Nouvel le-France, qui explique le titre de concession du fief et seigneurie de Lap rai rie de la Madeleine et accorde aux Révérends Pères Jésuites les îles Boquet et Focquet, îlets de Jonc,y, batturcs et carrières qui sont au devant des dites deux lieues de front pour en jouir pareillement à l ’avenir en fief avec tous droits de seigneurie et justice, haute, moyenne et basse.(Cahier d ’intendance no 2, concessions en fiefs, folio 127.)
4 mars 1733 Aveu et dénombrement du Révérend Père Claude I)upuy, prêtre, religieux de la Compagnie de Jésus et procureur des missions établies en la Nouvelle-France, pour le fief de la Prairie de la Madeleine concédé aux dits religieux par M. de Lauzon le 1er avril 1647.(Aveux et dénombrements, régime français, cahier 2, folio 403)
1750 Terrier de La prairie (Archives de la province de Québec.)
1761 Terrier de la seigneurie de la Madeleine (Archives de la province de Québec.)
12 décembre 1781 Aveu et dénombrement du Révérend Père Jean-Josepli Casot, prêtre, religieux de la Compagnie de Jésus, procureur des missions de la dite Compagnie établies en cette Province, pour le fief de la Prairie de la Madeleine qui a ppartient aux dits Pères.(Aveux et dénombrements, régime français, cahier 1, folios 194 et 246.)
1841 Terrier de Laprairie. Volume 1. Concessions de Mouillepied, Saint-Lambert, Les Prairies, La Pinière et Terrier de Laprairie. Volume 2. Concessions de L ’Ange-Gardien, La Borgnesse, La Fourche, Fontarabie, Saint-Raphaël et Terrier de Laprairie. Volume 3. Concessions de Saint-François de Borgia, Saint-Stanislas, Saint-Louis de Gonzague, Saints-Anges, Saint-Constant, L’Acadie et Terrier de Laprairie. Volume 4. Concessions du Ruisseau des Noyers, Saint-Claude, Saint-Grégoire et Terrier de Laprairie. Volume 5. Concessions de Saint-Marc, Saint-Jacques, Saint-André et Terrier de Laprairie. Volume 6. Concessions de Saint-François-Xavier,Saint-Joseph Saint-Ignace, Sainte-Catherine.(Archives de la province de Québec)
16 mars 1864 Cadastre de la seigneurie de Laprairie de la Madeleine, appartenant ci-devant à l’ordre des Jésuites, fait le 16 mars 1864, par Henry Judah, écuyer, commissaire, (no 3).(Archives de la province de Québec)