TERRE NO 4 DE SAINTE-FAMILLE SELON LÉON ROY

 

Description et historique

 

3 arpents de front.

 

1) 9 février 1665 (Greffe Duquet)
Concession de Mme d'Ailleboust de 3 arpents à Jean Cordeau dit Deslauriers entre Jean Charpentier dit Lapaille et Jacques Meneux.
2) 1666 (Recensement)
Jean Cardeau, 30 ans.
3) 1667 (Recensement)
Jean Corbeau dit Deslauriers, 4 arpents en valeur, entre Guillaume Baucher et Jacques Meneux
4) 30 janvier 1697 (Greffe Jacob, 8 août 1703)
Adjucation par décret de 3 arpents à Antoine Canac dit le Marquis
5) 8 août 1703 (Greffe Jacob, 8 août 1703)
vente d'Anthoyne Canac dit le Marquis à Louis Dupont,, 3 arpents, sans aucun bâtiment.
6) 1709 (Carte de Catalogne)
Mention sous "L. Dupont"
7) 8 février 1718 (État civil de Sainte-Famille)
Germain Martineau épouse Jeanne Paradis, veuve de Louis Dupont. Il semble avoir acquis plus tard l'autre moitié de cette terre.
8) 25 août 1725 (Aveu et dénombrement)
Germain Martineau, 3 arpents, avec maison, grange, étable et 70 arpens de terre labourable.
9) 1 février 1746 (Greffe Pichet, contrat de mariage)
Augustin Martineau, fils de Germain et de feu Jeanne Paradis, avec Françoise Mercier, portant clause de donation du père au fils, de 12 perches de terre de front, en une terre de 2 arpents et 4 perches (24 perches), à prendre: entre les représentants de Jeanne Paradis et Jacques Meneu-Châteauneuf. Comme cette terre avait tout d'abord 3 arpents de largeur (30 perches), la portion des représentants de feu Jeanne Paradis - c'est-à-dire les enfants issus de son 1er mariage avec feu Louis Dupont, et ses autres enfantsde son second mariage avec Germain Martineau, était donc de 6 perches.
10) 22 avril 1748 (Greffe Fortier)
Cession, au moyen d'un échange, de Pierre Labbé et Angélique Martineau, sa femme à Augustin Martineau de leurs droits successifs, mobiliers et immobiliers en la succession de feu Jeanne Paradis et Germain Martineau, et nommément en une terre de 3 arpents moins 7 perches.
11) 21 janvier 1764 (Greffe Crépin, inventaire de feu))
Germain Martineau, qui possédait 24 perches de front, avec une vieille maison et un viel hangar.
12) 24 janvier 1771 (Greffe Antoine Crépin)
Donation d'Augustin Martineau et Françoise Mercier à Jean-Baptiste Martineau. leur fils, de moitié de 3 arpents de front divisés en plusieurs parts et avec bâtiments et estimés à 3000 livres ou shellings de la province, avec réserve d'usufruit, leur vie durant.


Géolocalisation Google Earth
Prix :2.36$