TERRE NO 15 DE SAINTE-FAMILLE SELON LÉON ROY

 

Description et historique

 

3 arpents de front.

 

1 ) 2 avril 1656 (Greffe Badeau)
Concession de Charles de Lauzon-Charny à Pierre Loignon , 3 arpents
2) 1666 (recensement)
"Pierre Lognon, 45, habitant ; Françoise Roussin, 30, sa femme ; Sébastienne, 12 ; Pierre, 10 ; Marie, 7 ; Anne, 3 ; Françoise, 9 mois ; Simon Chambellay, domestique engagé."
3) 1667 (recensement)
"Pierre Lognon, 48 ; Françoise Roussin, sa femme, 30 ; Bastienne, 14 ; Pierre, 10 ; Marie, 6 ; Anne, 4 ; Françoise, 3 ; Marie, 11 mois ; Jean Forget, domestique, 35 ; 13 bestiaux, 50 argents en valeur."
4) 1681 (recensement)
"Pierre Loignon 50 ; Françoise Roussin, sa femme, 50 ; enfants : Catherine 13, Jeanne 11, Charlotte 9 ; domestiques : Sixte L’Heureux 15, Guillaume Rolloy (Roulois) 20, François Cottar 7 ; 2 fusils ; 18 bêtes à cornes ; 50 arpents en valeur."
5) 1689 (Carte de Villeneuve)
Mention sous le numéro 69 (grange à Pierre Loignon, numéro 70 ( Aud. Loignon ou loge Pierre Charlan) et 71 (Aud. Loignon)
6) 19 octobre 1695 (Greffe Chambalon)
Vente de Louis Lepage à Charles Loignon, âgé de 23 ans, son beau-frère, telle part et portion qu'il peut avoir et prétendre par sa femme, héritière pour 1/7 en la terre de 6 1/2 arpents de feu Pierre Loignon et de feu Françoise Roussin
7) 13 août 1696 (Greffe Genaples)
Vente de Jean Gagnon et Jeanne Loignon, sa femme, de la rivière du Loup, à Nicolas Drouin, époux de Marie Loignon, la part de 1/7 qui leur revient dans l'habitationde feu Pierre Loignon et de Françoise Roussin, soit 9 perches, qui joignent l'acquéreur, d'un côté et Pierre Roberge de l'autre.
8) 28 septembre 1706 (Greffe Chambalon)
Cession, au moyen d'un échange de Nicolas Drouin et Marie Loignon, sa femme à Joseph Leblond, de 18 perches de front, dont 9 acquises, le 13 août 1696, et les 9 autres appartenant à la venderesse comme héritière pour 1/7, de Pierre Loignon et Françoise Roussin, ses père et mère, en terres, de 6 arpents de front (en tout).
9) 1709 (Carte de Catalogne)
Cette terre de feu Pierre Loignon, avec la suivante, de 6 arpents de largeur en tout, parait répartie entre ses héritiers comme suit du nord-est au sud-ouest:Ch(arles) Loignon; (Pierre) Roberge; la V(euve de Jean) Morisset
10) 25 août 1725 (Aveu et dénombrement)
"Qu'audessus est Joseph Leblond qui possède trois arpens de terre de front sur ladte profondr chargés des mêmes cens et rentes que ledt Joseph Gagnon lequel a maison grange, etable, et soixante arpts de terre Labourable."
11) 30 mars 1731 (Greffe Pichet- acte disparu- référé par les Insinuations de la prévôté)
Donation de Charles Loignon, capitaine de milice, et Marie Roulois, sa femme à Charles Loignon, leur fils, de 1 arpent de front, avec la 4e partie de leurs meubles, à prendre après leur décès, sur leur terre.
12) 30 mars 1731 (Greffe Pichet- acte disparu- référé par les Insinuations de la prévôté)
Donation de Marie Jeanne Loignon, fille de Charles et de feu Madeleine Morisset, à Charles, Joseph, François et Jean Baptiste Loignon, ses frères consanguins, de ses droits dans la succession de sa défunte mère, avec réserve d'usufruit en faveur de son père.
13) 8 février 1738 (Greffe Pichet - acte disparu - référé par les Insinuations de la Prévôté)
Donation de Marie Jeanne Loignon aux Religieuses de la Congrégation de la Sainte-Famille de 900 livres contenues en la donation qu'elle a faite à ses frères pour lui être payées après le décès de son père et deux boeufs, ect. suivant partage fait par Pichet, notaire le 9 décembre 1734, et tout ce qui lui reviendra dans la succession de son père.
12) 30 juillet 1743 (Greffe Pichet - acte disparu - référé par les Insinuations de la Prévôté)
Donation de Charles Loignon à Jean Baptiste Loignon, son fils, du consentement "du Sr Simon Lhereaux et Marguerite Loignon, son épouse, d'Antoine Canac, veuf de Catherine Loignon et d'Étienne Chamberlan et Marie Madeleine Loignon, sa femme, de 1 et demi arpent de front, moitié de 3 arpents et quelques pieds de terre qui luy reste après avoir fait le Remply des propres dud. Jean Baptiste Loignon qu'il aurait alliénés & qui luy étaient echus par le décès de feu Michel Roulois et deffunte Catherine Drouin, ses ayeuls maternels, à la succesion desquels il est revenu par requisition de deffunte Marie Roulois, sa mère, lequel remploy au désir du Contrat de Vente qu'il en avait fait devoit être fait sur la terre du donnateur, pourquoi il avoit convoqué lesd. susnommés, ses gendre et filles, lesquels consentent qu'à leur égard Il luy en fus delivré Un demy arpent de front sur sa proffondeur pour ses propres alliénés, ce qui aurait été consenty par led. Sr Loignon - Lequel demy arpent est connu estre outre les 3 arpens et quelques pieds qui luy restent, le tout a prendre par le donataire le long des héritages de Joseph Martineau avec la moitié des bastiments"

Géolocalisation Google Earth
Prix :2.36$